Lille : Bielsa parle de son harcèlement au tribunal

Le coach argentin, aujourd’hui en Angleterre, à Leeds, s’est exprimé en visio-conférence, durant environ une heure, lors d’un procès aux Prud’hommes de Lille.

Marcelo Bielsa

Selon des propos rapportés par L’Equipe, Marcelo Bielsa a décrit en espagnol à la juge en charge du dossier de sa situation difficile au LOSC, avant son renvoi du club nordiste en novembre 2017 : « J’aurais préféré ne pas parler publiquement, mais je crois qu’il y a certaines situations qu’il est intéressant que j’explique. Ce que je veux expliquer, c’est le harcèlement que j’ai subi lors des mois de septembre et octobre avant mon licenciement afin de me déstabiliser pour me pousser à la démission, saboter ma gestion et faire obstacle à mon travail, dégradant mon autorité. (…) (Luis) Campos (ex-conseiller en charge du recrutement du club, ndlr) n’a jamais voulu m’aider. C’était impossible de parler de football avec Campos, il ne parlait que de la partie commerciale, les agents de joueurs, les prix, les pourcentages, les commissions… Ca ne l’intéressait pas de parler de football. »

Dans cette histoire, le coach argentin de 65 ans réclame 19 millions d’euros au LOSC pour harcèlement moral. Verdict le 2 juillet 2021.