Bordeaux, Adli : “Il y a beaucoup de conflits en interne”

Après le match nul 0-0 de Bordeaux contre un OM réduit à 9 à la 59e min de jeu, hier soir, le milieu Yacine Adli a eu un discours offensif en conférence de presse sur la situation au club.

Yacine Adli

C’est une frustration, mais on est toujours à la limite, c’est compliqué. Au bout d’un moment, il n’y a pas de surprise. On a l’impression que tout est tiré par les cheveux. (…) Il manque quelque chose. Où ? Je ne sais pas. Il en manque à tous les niveaux. A tous les niveaux, il en faut un peu plus pour prétendre jouer juste un peu plus haut. Quand on regarde les équipes au-dessus de nous, on est Bordeaux, il y a moyen d’aller grapiller quelque chose. Mais pour être une équipe du haut du tableau, il faut qu’on se dise à tous les étages : “on joue le haut du tableau”. Et pour ça, il faut que tout le monde soit conscient qu’il faut être exigeant.

Il faut que tout le monde se remette au travail

Vous voyez l’effectif, tout le monde le connaît. On a beaucoup de joueurs en fin de contrat. Il y a beaucoup de conflits en interne, en externe. Tous ces trucs-là, ça crée des ondes négatives qui font que tu ne peux pas jouer le haut du tableau. On ne sent pas cette osmose. C’est ça en fait. Hier (samedi), on a pu avoir les supporters (au centre d’entraînement, ndlr). Ca nous a fait du bien, on a senti quelque chose, mais c’est trop peu, trop compliqué. (…) Il faut que tout le monde se remette au travail et puis ça va arriver. Il n’y a pas le feu au lac, mais aujourd’hui on ne peut pas prétendre être européen.

Avec ce match en supériorité numérique durant 30 minutes, Bordeaux reste 11e de L1, à un point de l’OM, 9e, et à quatre points du 6e, Lens.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)