Rennes : Stéphan répond à Ménès et Riolo

Présent ce vendredi en conférence de presse, Julien Stéphan a tenu à répondre aux récentes critiques émises à son encontre par certains journalistes.

Julien Stéphan va devoir redresser la barre avec le Stade Rennais

Avant de défier Montpellier ce dimanche à la Mosson dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1, l’entraîneur du Stade Rennais a taclé sans vraiment les nommer ceux qui s’en prennent à sa personne plutôt qu’à son travail. Le coach rennais est visiblement fatigué de ces attaques personnelles sur la gestion du mercato et de son groupe, qui soi-disant n’adhérerait plus totalement à son discours si l’on en croit les journalistes visés.

Une personne ment depuis longtemps. Quand on critique l’entraîneur, le professionnel, c’est logique. On fait un métier public, on peut être critiqué en tant que tel. Par contre, ce n’est pas la première fois qu’une analyse manque très clairement d’objectivité. Là, on touche à mon intégrité. On ne peut pas accepter ça. Je n’ai pas d’énergie à perdre là-dedans. Je dis juste que ce n’est pas acceptable quand on attaque l’intégrité d’un homme (…) Certes, notre dernier match a été mauvais. Mais quand j’entends tout le monde et que j’écoute tout le monde, on croirait qu’on est 15e. C’est peut-être que certains voudraient le laisser penser, pour amener beaucoup de négatif. Mais on est 5e. Si on l’est, c’est qu’on a dû faire certaines bonnes choses à un moment, a-t-il expliqué.