Bordeaux : Koscielny confirme s’être accroché avec Ben Arfa

Laurent Koscielny a confirmé qu’il s’était accroché avec Hatem Ben Arfa. Il assure néanmoins avoir tourné la page.

Hatem Ben Arfa

En marge du match Bordeaux-Metz (1-2), le défenseur est revenu sur son coup de gueule. Il a confirmé avoir eu une grosse explication avec le milieu offensif : « J’ai dit ce qu’il fallait dire. Après, si le message n’est pas passé ou si tu n’as pas envie de l’écouter, c’est comme ça. » Il pense que ce sont des choses normales : « Il peut y avoir beaucoup d’engueulades dans un vestiaire. Il y en a eu une entre Hatem et moi. Je suis là pour aider l’équipe et le collectif à aller le plus haut possible. C’est aussi le rôle d’un capitaine de remobiliser tout le monde. C’est réglé maintenant et il faut savoir tourner la page, passer à autre chose et aller dans le même pour aider l’équipe », a-t-il ajouté.

On est dans le dur, il faut travailler

Ben Arfa était sur le banc de touche, au coup d’envoi : « J’ai senti des joueurs concernés en première période. Des jeunes ont débuté, ils ont apporté de la fraîcheur. Il faut essayer d’être positif, les gars ont envie de sortir de cette situation pour retrouver un peu le sourire après les matchs », a estimé l’ancien joueur d’Arsenal. Il regrette néanmoins que l’équipe n’ait pas tenu sur la totalité du match : « On a fait une bonne première mi-temps en mettant beaucoup d’engagement dans les duels. On a su se projeter vers l’avant et marquer un but. Il restait 45 minutes, on savait que ça allait être difficile. On est aussi dans le doute, on a certainement reculé inconsciemment. Metz a pris beaucoup plus l’initiative en seconde période avec le ballon. On n’a pas su aller de l’avant. On est dans le dur, il faut travailler, il y aura certainement des jours meilleurs. »

Bordeaux n’a plus gagné depuis le 24 janvier, face à Angers (2-1). Il occupe pour l’instant la 11e place du classement de Ligue 1.