Mercato Rennes : les mots de Holveck sur le départ de Stéphan

Quelques heures après l’annonce de la démission de Julien Stéphan, le Stade Rennais est sorti du silence lors d’un point presse organisé ce lundi avec Nicolas Holveck, Florian Maurice et Philippe Bizeul.

Nicolas Holveck

Le président du SRFC a justifié le départ surprise du technicien de 40 ans. Accompagné du directeur sportif et de l’entraîneur par intérim, le boss breton a expliqué que celui qui avait succédé à Sabri Lamouchi en décembre 2018 n’avait plus la motivation et la force pour continuer l’aventure.

« On a échangé avec Julien après le match de vendredi soir (défaite 2-1 contre Nice au Roazhon Park, 27e journée de Ligue 1). Il a commencé à nous faire part de sa réflexion. On s’est donné rendez-vous le weekend pour échanger plus précisément. Julien nous a confirmé qu’il ne se sentait plus capable de donner la force nécessaire au groupe pour continuer à avancer et aller chercher les objectifs. Il avait toujours dit qu’il mettrait l’institution en premier, au-dessus de lui. Il préférait ne pas mettre en danger l’institution parce qu’il avait l’impression de ne plus être en capacité d’amener le club au niveau d’exigence que lui s’imposait (…) On a eu beaucoup de discussions. L’objectif était de poursuivre ce projet avec Julien. Quand quelqu’un a pris une décision, vous ne pouvez pas le contraindre de changer d’avis. C’est une décision très lourde pour lui-même. J’imagine qu’il avait pesé les éléments avant de nous l’annoncer. Un très grand entraîneur, ce qu’est Julien, s’il n’a pas la force de caractère et cette conviction en lui, il ne pourra pas réussir dans son métier. Il a montré qu’il avait cette force de caractère. C’est impossible de le faire changer d’avis. »