ASSE : le coup de gueule du club contre ses détracteurs

L’AS Saint-Etienne a publié mercredi un communiqué à charge contre certaines personnes coupables, à ses yeux, de déstabiliser le club.

Geoffroy-Guichard

« L’AS Saint-Etienne déplore des tentatives de déstabilisation qui se succèdent au moment précis où le club est confronté à des enjeux économiques et sportifs majeurs. Ainsi, Jacques Pauly et Laurent Roussey se sont lancés dans une nouvelle démarche nuisible et malveillante en convoquant, aujourd’hui mercredi, des médias à une conférence de presse destinée à entretenir l’illusion d’un projet de reprise pharaonique. Cette conférence de presse abracadabrantesque survient juste après la publication du livre de Bernard Lions, jalonné de raisonnements aussi fallacieux que ceux du très mystérieux repreneur », ont écrit les Verts sur leur site officiel.

Le contenu du livre du journaliste de L’Equipe est remis en cause : « Sous un titre peu reluisant – voire même scabreux – ‘Derrière la porte verte’, le journaliste du quotidien L’Équipe a, lui, écrit un manuscrit prétendant dévoiler les histoires secrètes de l’ASSE des vingt dernières années (…) L’ouvrage de Bernard Lions est construit sur du sensationnalisme. La mise en scène sous forme de dialogues est une supercherie visant à rendre le récit plus vrai alors que l’auteur n’a assisté à aucun des pseudos faits et/ou échanges racontés. L’auteur prête des propos à des personnes qui n’ont pas été interrogées. Le recoupement d’informations, brandi comme un étendard, est donc une affirmation sans fondement. »

Seizième de Ligue 1 avant un déplacement à Angers ce samedi, pour le compte de la 29e journée, Saint-Etienne n’exclut pas d’aller plus loin : « Si l’ASSE se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires appropriées, ces tentatives de déstabilisation confortent toutes les composantes du club dans leur volonté d’en assurer sa pérennité. »