Allemagne : Löw ne sait rien de son successeur

Sélectionneur de l’Allemagne depuis juillet 2006, Joachim Löw laissera sa place à l’issue du championnat d’Europe (11 juin-11 juillet). En conférence de presse, le technicien allemand a évoqué la question de son remplaçant.

Joachim Löw, Allemagne

Avant la venue mercredi soir de la Macédoine du Nord, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le coach de 61 ans a prévenu qu’il n’était pas tenu au courant des discussions sur l’identité de son successeur. Selon lui, ses dirigeants doivent surtout se tourner vers les joueurs pour connaître leur point de vue.

« On ne m’a pas demandé et je n’ai pas parlé de ce sujet ces derniers jours. Je n’en ai pas parlé non plus avec les joueurs. Ce n’est pas un sujet pour moi et mes joueurs. Je suis loin d’en parler avec les joueurs. Nous avons d’autres choses à l’ordre du jour. Si la Fédération allemande me le demande ? J’ai dit à Fritz Keller (le président de la Fédération) qu’il était bon d’écouter les joueurs dans ce cas. Ils sont très expérimentés et partagent beaucoup de réflexions sur les entraîneurs. Ils ont connu beaucoup d’entraîneurs différents. Il est important de savoir ce que veulent les joueurs. Un football défensif ou offensif. »

Face à la Macédoine du Nord, la Mannschaft visera une troisième victoire d’affilée dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, après deux succès contre l’Islande (3-0) et la Roumanie (1-0).