Super League : la FIFA communique et s’oppose au projet

Les réactions s’enchaînent après la confirmation de la participation de douze clubs à une Superligue européenne.

FIFA illustration

L’UEFA, la Fédération française de football, la Ligue de football professionnel… Nombreux organismes sont sortis du silence pour contester la création de cette compétition fermée qui laissera sur la touche la Ligue des champions. La FIFA s’est à son tour prononcée. Par un communiqué publié ce lundi sur son site internet, l’instance mondiale a affiché son opposition à une épreuve qui ne défend pas le mérite sportif.

« Au vu de plusieurs demandes des médias et comme déjà indiqué à plusieurs reprises, la FIFA tient à préciser qu’elle se tient fermement en faveur de la solidarité dans le football et d’un modèle de redistribution équitable qui peut contribuer au développement du football mondial qui est la mission première de la FIFA. À notre avis, et conformément à nos statuts, toute compétition de football, qu’elle soit nationale, régionale ou mondiale, devrait toujours refléter les principes de solidarité, d’inclusion, d’intégrité et de redistribution financière équitable. De plus, les instances dirigeantes du football devraient employer tous les moyens légaux, sportifs et diplomatiques pour s’assurer que cela reste le cas. Dans ce contexte, la FIFA ne peut qu’exprimer sa désapprobation envers une ‘ligue séparatiste européenne fermée’ en dehors des structures internationales de football et ne respectant pas les principes susmentionnés. La FIFA défend toujours l’unité dans le football mondial et appelle toutes les parties impliquées dans des discussions animées à s’engager dans un dialogue calme, constructif et équilibré pour le bien du football et dans un esprit de solidarité et de fair-play. La FIFA fera bien entendu tout ce qui est nécessaire pour contribuer à une marche à suivre harmonisée dans l’intérêt général du football. »

Communiqué de la FIFA, le 19/04/2021