Super League : Ancelotti fustige à son tour le projet

L’entraîneur d’Everton, Carlo Ancelotti, s’est arrêté à son tour sur la Super League réclamée par douze clubs européens de premier plan, et finalement abandonnée sous la pression.

Carlo Ancelotti, Everton

Questionné sur le sujet en conférence de presse, avant la rencontre contre Arsenal à l’Emirates Stadium vendredi soir (33e journée de Premier League), le technicien italien a dénoncé le projet. « Au début, je me suis dit : ‘C’est une blague ?’ Il y a quelques semaines, j’ai fait une interview à ce sujet et je disais que ça n’allait pas arriver. C’est impossible. La culture du sport en Europe n’est pas la même qu’aux Etats-Unis. Que puis-je dire ? Ils ont eu tort. Les douze clubs ont eu tort. Ils n’ont pas pris en considération l’avis des joueurs, des entraîneurs et des supporters. Ils ont voulu construire un événement qui ne serait pas basé sur le mérite sportif. C’est inacceptable. Dans notre culture, tout se construit sur le mérite sportif. Si vous êtes bons, vous jouez au football en professionnel. Sinon, ce n’est pas le cas. Et si vous êtes une meilleure équipe et que vous gagnez, vous jouez dans la meilleure compétition. Ils n’ont pas pris ces données en considération. Ils ont eu tort, tant pis pour eux. »