Premier League : un boycott inédit pour la bonne cause

Les institutions du football anglais, dont tous les clubs de Premier League, ont annoncé samedi soir leur décision de fermer leurs réseaux sociaux pendant quatre jours la semaine prochaine. Objectif ? Protester contre le harcèlement en ligne.

Premier League

Dans ce communiqué publié samedi soir, on apprend que l’ensemble des clubs de Premier League, et de très nombreux clubs d’échelons inférieurs, ont opté pour ce boycott inédit. Celui-ci sera effectif entre le vendredi 30 avril (14h00) et le lundi soir suivant (22h59) sur Twitter, Facebook et Instagram dans le but de réclamer des mesures plus répressives contre la « haine en ligne » et les différentes discriminations.

Collectivement, nous reconnaissons la portée considérable et la plus-value des réseaux sociaux pour notre sport, peut-on lire dans le communiqué commun. Cependant, le boycott montre que le football anglais peut se rassembler pour pousser les compagnies derrière les réseaux sociaux à faire plus pour éradiquer la haine en ligne, tout en montrant l’importance de l’éducation dans le combat contre la discrimination, peut-on lire sur ce communiqué. Le timing du mouvement n’a pas été choisi au hasard puisque ce boycott se déroulera en partie pendant la 34e journée de Premier League, qui s’annonce capitale dans la course à la Ligue des Champions.