Ligue des Champions : l’UEFA réfléchit à un final 4


Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, envisage de réformer à nouveau la C1 dès 2024.

Aleksandr Ceferin, UEFA

Dans un entretien accordé à L’Equipe, le Slovène s’est dit intéressé à l’idée de réitérer une formule légèrement remaniée de celle testée lors de l’édition 2019-2020 de la Ligue des Champions : « Un final 4 sur une semaine en Ligue des Champions dans une seule ville ? Nous en discutons, mais ce n’est pas décidé. Nous avons aimé le final 8, l’année dernière au Portugal. Mais un final 8, c’est sur deux semaines et c’est trop. Pour un final 4, après 2024, il y a des avantages et des inconvénients. D’un côté, cela peut-être un événement fantastique avec une semaine consacrée au football agrémentée d’autres événements comme des concerts. Mais on perd des matchs, notamment à domicile, pour les clubs. Les télévisions auraient également moins de rencontres. Il y a des questions financières et de marketing à régler. Mais moi, personnellement, j’aimerais que cela se fasse. Je suis en faveur d’un final 4 en Ligue des Champions. Cela pourrait être formidable. Et efficace en termes de revenus si c’est bien fait. Mais il faut que chacun donne son point de vue. »

Aleksander Ceferin a également justifié les changements apportés à la compétition : « Je l’ai souvent dit : si quelque chose marche bien, il n’y a pas de nécessité de changer, mais pourquoi ne pas le faire ? Le système que nous avons proposé est très intéressant. Il y aura 32 équipes qualifiées comme maintenant, plus quatre supplémentaires. Les derniers détails doivent être encore discutés. La réforme est autant en faveur des grands clubs que des petits. Ils auront tous plus de matchs. C’est toujours tentant de voir des théories conspirationnistes, mais c’est faux. La compétition sera plus intéressante. »


 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)