Ligue 1 : Canal provoque un séisme en retirant son offre pour les droits-TV

Alors que l’attribution des droits-TV pour la Ligue 1 et la Ligue 2 sur la période 2021-24 a été acté un peu plus tôt dans la journée, le groupe Canal+ a finalement annoncé une décision radicale.

Maxime Saada, Canal+

Le groupe Canal+ et son président Maxime Saada ont à nouveau provoqué un tremblement de terre footballistique ce vendredi en décidant de se retirer de la diffusion du championnat de France. Cette décison est visiblement motivée par la décision de la Ligue de football professionnel (LFP) d’attribuer à la quasi-unanimité les droits de la Ligue 1 (huit matches par journée) et de la Ligue 2 (huit matches par journée) à Amazon.

On peut parler d’un nouveau coup de pression du groupe Canal+ sur la Ligue et la réaction de beIN Sports est désormais très attendue dans la mesure où le partenaire historique de la Ligue 1 a signé un contrat de sous-licence avec beIN pour le lot 3 (les matchs du samedi à 21 heures et du dimanche à 17 heures cédé contre la somme de 332 millions d’euros par saison). En cas de rupture du contrat avec Canal+, BeIN devrait alors assurer le versement de cette somme à la LFP. On peut alors parier sur le début d’un nouveau chapitre judiciaire…