Equipe de France : Hernandez ne pense pas que les Bleus font peur

En conférence de presse, Lucas Hernandez (25 ans) a fait part de sa motivation pour les matchs qui arrivent. Il ne pense pas que l’équipe de France fasse peur et s’attend à une opposition difficile contre la Hongrie. Il considère en revanche toutes les rencontres comme des finales.

Lucas Hernandez et Didier Deschamps

« On est très motivés pour atteindre la finale de la compétition. C’est à nous de continuer comme ça. Tous les matchs qui nous restent seront des finales », a déclaré le défenseur des Bleus. Et de poursuivre : « Je ne pense pas qu’on fasse peur. Au sein du groupe, on sait qu’on a un très bon groupe. Cela parle beaucoup plus à l’extérieur qu’à l’intérieur. Nous, on sait ce qu’on doit faire et ce qu’on veut. Cela reste très tranquille à l’intérieur. »

« La Hongrie a des joueurs qui peuvent faire mal »

Le Bavarois pense que l’équipe s’est bien préparé, sous la direction de Didier Deschamps : « On s’est très bien préparés, avec beaucoup de travail physique. C’était compliqué au moment de le faire, mais ça paie. Cela s’est vu au premier match, on est au top. C’est à nous de continuer dans cette ligne. La compétition est longue, il va falloir arriver le plus loin possible à 100 %. » Il est loin de sous-estimer la Hongrie, laquelle a donné du fil à retordre au Portugal : « C’est une bonne équipe, défensivement ils sont costauds et ne laissent pas beaucoup d’espaces. Le Portugal a eu du mal. Ils sont solides. Les joueurs qui jouent en Allemagne, je les connais. Offensivement, ils ont des joueurs qui peuvent faire mal, il va falloir rester prudents sur leurs contres. »

Pour rappel, le match face à la Hongrie est prévu samedi. Les Français affronteront ensuite le Portugal de Cristiano Ronaldo, le mercredi 23 juin.