Turquie : Senol Günes ne compte pas rendre son tablier

Trois défaites en trois journées, huit buts encaissés pour un seul but marqué. Eliminée dès la phase de poules de l’Euro, la Turquie est passée à côté de son sujet.

Senol Gunes, Turquie

Considérés comme de possibles trouble-fêtes, les partenaires de Burak Yilmaz ont déçu. Après le revers contre la Suisse dimanche, le sélectionneur Senol Günes s’est présenté devant les journalistes. Logiquement déçu des prestations de ses joueurs, le technicien de 69 ans prévient qu’il ne quittera pas son poste malgré cet échec.

« Nous sommes très contrariés. Nous étions vraiment forts pour sortir de ce groupe. Nous avions l’objectif d’écrire une grande histoire ici mais nous n’avons pas vraiment pu profiter de cette chance. Il s’est produit le contraire de ce que nous attendions. Nous n’avons pas répondu aux attentes de nos supporters. Il est important d’être fort, il est important d’avoir du caractère. Je ne pense pas à démissionner maintenant. Nous avons fait ce que nous devions faire. Nous parlons de la Coupe du monde maintenant. Nous allons faire les calculs pour cela. Ce n’est pas à vous que nous devons rendre des comptes. »