Benfica : les ennuis continuent pour le président du club

Placé en garde à vue cette semaine dans le cadre d’une enquête d’abus de confiance et d’escroquerie aggravée, le président du Benfica Lisbonne Luis Filipe Vieira pourrait voir son avenir s’assombrir.

Luis Filipe Vieira, Benfica Lisbonne

Luis Filipe Vieira a quitté provisoirement ses fonctions ce vendredi comme le pressentait la presse portugaise. « Face aux évènements des derniers jours (…) je suspends avec effet immédiat mes fonctions en tant que président de Benfica », a-t-il indiqué dans un message lu par l’un de ses avocats 48 heures après son placement en garde à vue. Des soupçons d’abus de confiance, d’escroquerie aggravée, de falsification, de fraude fiscale et de blanchiment d’argent planent sur le dirigeant lisboète.

Le parquet de Lisbonne précise que le dossier contre Luis Felipe Vieira est très chargé avec des affaires et des opérations de financement d’un montant total supérieur à 100 millions d’euros. Trois autres suspects ont été arrêtés dont le fils aîné du président du Benfica. L’État portugais et la banque Novo Banco auraient été lésés dans cette affaire.