Nice-OM : Rivère accuse Guendouzi d’avoir menti sur ses blessures

Jean-Pierre Rivère, le président de Nice, accuse Mattéo Guendouzi (22 ans) d’avoir simulé ses blessures. Le joueur n’est, selon lui, pas entré au vestiaire avec des marques au cou.

Mattéo Guendouzi, Nice OM

« Mis à part sur la photo que l’on voit partout, il n’y a pas eu de violence sur des joueurs de l’OM. Au passage, Guendouzi, images à l’appui, n’a pas de traces dans le cou quand il est sur la pelouse », a affirmé le patron des Aiglons dans les colonnes de L’Equipe. Des accusations graves, auxquelles ne devraient pas manquer de répondre les dirigeants marseillais.

Pour rappel, l’ancien joueur d’Arsenal avait été pris en photo, dans le vestiaire, avec des marques rouges dans le cou. Luan Peres et Dimitri Payet avaient également montré leurs blessures, lesquelles ont été constatées par un médecin indépendant, précise RMC. « J’étais avec eux, ils sont blessés. Il y a des entailles. On a fait constater cela par un médecin indépendant à Marseille, a estimé le dirigeant de l’OM. Il y aura des certificats médicaux. Ce sont des éléments qui permettront d’instruire l’enquête de la Ligue et de la commission de discipline », a notamment précisé Jacques Cardoze à la radio.

La commission de discipline va vraisemblablement avoir à faire le tri entre les vraies et les fausses informations, mercredi. Pour rappel, l’UNFP a quant à elle indiqué qu’elle pourrait se porter partie civile.