Barça : Pjanic se plaint du manque de respect de Koeman à son égard

Le milieu bosnien, Miralem Pjanic, a quitté le FC Barcelone pour rejoindre en prêt le Besiktas, en toute fin de mercato.

Miralem Pjanic, Serbie

Interrogé par Marca, l’ex-joueur de l’OL, de la Juventus et de l’AS Roma a donné son sentiment sur sa difficile situation au Barça, où il a peu joué la saison passée, et sur sa relation avec le coach du club, Ronald Koeman : « Ma situation était déjà compliquée dès le départ. (…) Deux, trois, quatre, sept, dix jours passaient et le coach n’est jamais venu pour parler un peu de ce qu’il pensait de la saison, de moi, pour simplement parler, pour m’introduire dans l’équipe, comme le font les autres. Très étrange, mais bon. Je suis un joueur qui peut tout accepter, mais j’aimerais toujours qu’on me dise les choses en face. Pas comme si rien ne s’était passé et que j’avais 15 ans. (…) J’ai joué à toutes les positions mais il ne m’a jamais reconnu dans aucune d’entre elles. Je n’ai pas eu de position claire. Peut-être que je pouvais parfois entrer pour cinq minutes, dix minutes… ou m’échauffer pendant 45 minutes et ne pas jouer… Je n’ai jamais vécu quelque chose comme ça. Ce n’était pas facile. (…) De fin février à mai, je n’ai pratiquement pas joué. J’étais très déçu, triste, mais heureusement que je suis un gars comme ça, j’aurais pu dire : « il me reste trois ans de contrat et quoi qu’il arrive, je m’en fiche ». Mais je ne suis pas comme ça. »

Toujours sous contrat avec le Barça, Miralem Pjanic a continué à charger son coach : « Ce qui est grave pour moi, c’est que ce coach ne venait jamais voir le comportement de ces joueurs qui ne jouent pas. C’est la première fois que je vois cela. (…) C’est l’une des choses les plus grossières que je n’ai jamais vues, pour moi, c’est un très grand manque de respect. »

Après cette sortie, le milieu de 31 ans pourra difficilement revenir dans le club catalan si le coach néerlandais s’y trouve toujours, dans un an.