Lens-Lille : les Sang et Or annoncent de lourdes sanctions

Les graves incidents ayant émaillé samedi dernier le derby de la 7e journée de Ligue 1 entre Lens et Lille (1-0) ont incité les Sang et Or à prendre des décisions fortes.

Incidents Lens-Lille

Présent ce vendredi en conférence de presse, le directeur général du club nordiste Arnaud Pouille a révélé que 17 personnes vont être interdites de stade. « Ces mesures s’inscrivent dans la lignée de l’arsenal à notre disposition et des diverses directives ministérielles et prises de parole. Nous sommes sur des sanctions individuelles. Ces sanctions sont de deux ordres : l’activation du dispositif légal dit ‘Loi Larrivé’ avec une interdiction de stade pour toute personne identifiée qui se serait introduite sur la pelouse et aurait rompu les commandes de sécurité. Ces mesures ne supporteront pas d’exception. Nous souhaitons une intransigeance totale sur ce point. Il ne faut pas franchir le cordon de sécurité et il faut rester dans les tribunes. Ces sanctions iront de neuf à 36 mois d’interdiction, le maximum de ce qui peut être appliqué à notre niveau. Pour tous les gestes violents, déplacés, relevant de l’exhibitionnisme, de l’apologie du nazisme et toutes formes de comportement déviant, une plainte sera déposée par le club, soit nominative soit contre XXX. À ce stade, 17 personnes feront l’objet d’une procédure. Les travaux d’identification sont en cours. »