Équipe de France, Giroud : « Je me suis dit à moi-même : si Benzema revient, tu es grillé »

Dans une interview à The Athletic, Olivier Giroud a évoqué le retour de Karim Benzema chez les Bleus, avant l’Euro, et ce que ce retour a changé pour lui et pour la tactique de l’Équipe de France.

Olivier Giroud Karim Benzema Didier Deschamps EDF Equipe de France

D’après l’attaquant du Milan AC, le retour du buteur du Real Madrid a eu un effet néfaste sur les Bleus : « Je me suis dit à moi-même : si Karim (Benzema) revient, tu es grillé. Son retour a créé un déséquilibre tactique dans notre jeu. Ce n’était pas de sa faute, mais c’était douloureusement évident. Nous avons perdu notre force collective. Ce déséquilibre soudain a perturbé l’équipe. (…) C’est vrai que, tactiquement, on a changé par rapport à la Coupe du monde, et ce n’était pas facile de s’adapter car on ne jouait pas de la même façon. Nous aurions eu besoin de temps pour progresser avec lui avant l’Euro. Je pense d’ailleurs que cela s’est vu en Ligue des Nations, l’équipe s’est améliorée et les choses se passent bien pour la France. »

Olivier Giroud a cependant tenu à préciser, après cela, qu’il s’entendait bien avec Karim Benzema : « Entre lui et moi, il n’y a jamais eu de problème. Je dois être clair là-dessus. Je n’ai jamais eu de problème avec lui. J’ai passé du temps en équipe nationale avec lui avant 2015. Nous avons joué ensemble la Coupe du monde 2014 et l’Euro 2012. J’aime jouer avec lui sur un terrain. Je suis heureux pour eux (les Bleus) et je sais aussi à quel point cela a été difficile pour Karim lorsqu’il n’était pas en équipe nationale. Donc je suis également content qu’il réussisse en équipe de France. Je n’ai aucun ressentiment à ce sujet. Mais c’est vrai qu’à l’Euro, nous aurions pu et dû faire mieux. »