Bayern Munich : Lucas Hernandez a failli arrêter sa carrière

Le défenseur français a échappé à six mois de prison en Espagne après que son recours ait été accepté par le Tribunal Supérieur de Justice de Madrid.

Lucas Hernandez, Bayern Munich

Dans une interview pour Marca, l’avocat de Lucas Hernandez, Mauricio Gonzalez, parle d’une injustice ayant touché son client, alors que ce dernier aurait pu arrêter sa carrière à cause de cela : « Je trouve surprenant que l’on souligne que Lucas (Hernandez) a évité la prison, car le gros titre devrait être que l’Audience provinciale a annulé une décision clairement injuste à l’encontre de mon client et qui impliquait son emprisonnement. Nous avons gardé le silence face à tous les commentaires, mais les informations véridiques sur les procédures n’ont pas été traitées. La première approximation est que Lucas n’a pas purgée la peine imposée, et c’est faux car il a purgé sa peine de 31 jours au profit de la communauté, en collaborant avec une association dès 2017. (…) La deuxième erreur est que Lucas Hernandez a deux condamnations pour violence de genre, or cela n’est jamais arrivé. (…) L’emprisonnement aurait mis fin à sa carrière sportive et personnelle. L’Audience Provinciale nous a donné raison, il n’y a plus d’appel contre cette ordonnance et nous voulons clore ce chapitre après avoir évité l’emprisonnement injuste de Lucas. »

Malgré cette menace judiciaire au-dessus de sa tête, Lucas Hernandez a continué à être utilisé pour le Bayern Munich lors de cette période : le latéral de 25 ans a en effet joué 9 rencontres sur 10 dans la peau d’un titulaire cette saison.