Portugal : un limogeage de Santos ne serait pas envisagé

Battu dimanche dernier par la Serbie (1-2), en éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le Portugal devra passer par les barrages afin d’envisager une qualification pour le Qatar.

Fernando Santos, Portugal

Avec 17 points, les champions d’Europe 2016 ont terminé à la deuxième place du groupe A à trois longueurs des Serbes. Cette contre-performance contre les partenaires de Dusan Tadic a fragilisé la situation de Fernando Santos, à tel point que la Fédération portugaise de football aurait coché le nom de l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille André Villas-Boas pour le remplacer. Mais un départ du technicien de 67 ans ne serait pas à l’ordre du jour.

Fernando Santos, Portugal

Selon les informations de Jornal de Noticias, les dirigeants auraient maintenu leur confiance au coach portugais, en poste depuis septembre 2014 et sous contrat jusqu’à la fin du championnat d’Europe 2024. Et pour cause : son limogeage obligerait la FPF à payer une indemnité de 6 millions d’euros.

Le Portugal sera tête de série lors du tirage au sort des barrages, prévu le 26 novembre. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo devront remporter une demi-finale puis la finale pour obtenir l’un des trois derniers tickets de la zone Europe.