Divers : Platini a l’impression “de déranger” la FIFA et l’UEFA

L’ancien président de l’instance du football européen (2007-2015), Michel Platini, a accordé un entretien à L’After foot la revue.

Michel Platini

Dans celle-ci, celui qui a été suspendu huit ans de toute activité liée au football en 2015 a révélé n’avoir aucune relation avec la FIFA et l’UEFA, ainsi que la FFF : “Je n’ai aucun rapport avec la fédé (FFF, ndlr), aucun rapport avec la FIFA, aucun rapport avec l’UEFA. Ils ne viennent pas vers moi. J’ai l’impression de déranger. L’UEFA ne m’a pas invité à l’Euro, alors que c’était mon idée, l’Euro dans onze pays. Et pour la Nations League, compétition que j’ai créée, la finale qui se déroule à Turin, avec l’équipe de France en plus, tu crois qu’ils m’auraient invité ? C’est très football, ça. On oublie facilement le passé dans le football. (Winston) Churchill disait que ‘celui qui a oublié son passé n’a pas d’avenir’. Après, ça ne me dérange pas, il y a tellement de cons là-bas. Je suis mieux ici (à Cassis, ndlr), à faire un golf, manger avec mes amis (rires). Le monde ne m’attend pas.”

Michel Platini

Michel Platini a ensuite mis un tacle à Gianni Infantino, le président suisse de la FIFA depuis 2016 : “A la tête des institutions, tu as des gens qui ne pensent qu’à faire du business. Regarde ce que fait (Gianni) Infantino depuis qu’il est arrivé. Pourquoi la Coupe du Monde à 48 ? C’est plus de matchs, plus d’argent. La Super League, puisqu’il est à l’origine de la Super League, c’est pareil, plus de matchs, plus d’argent pour les clubs. Infantino, je le connais, il a été mon assistant pendant dix ans…”