OL-OM : Darmanin promet des décisions rapides sur le volet de la sécurité

Gérald Darmanin a rencontré les représentants des instances du football français, ce mardi, au ministère de l’Intérieur. Un nouveau rendez-vous est prévu dans quinze jours. Il promet des décisions  rapides.

Dimitri Payet, Lyon OL - Marseille OM

« Nous avons convenu de travailler ensemble sur quatre sujets. Le premier, c’est celui de la question de l’interdiction des stades. La question de la sécurisation en elle-même des stades, avec les caméras de vidéo-protection, les filets de protection. La Ligue et la fédération y travaillent. La question évidemment de la sécurité privée puisque nous devons améliorer encore le contrôle à l’accès aux stades et puis enfin la question la plus importante comme on l’a vu dimanche, celle de savoir qui arrête un match, comment on arrête un match, quelles responsabilités pour arrêter ce match entre le rôle essentiel de l’arbitre et le rôle du préfet, car il y a une question d’ordre public lors que l’on évacue des stades de 60 000 personnes », a expliqué le ministre de l’Intérieur, après la réunion.

« Evacuer la minorité agissante qui pollue le beau spectacle »

Un nouveau rendez-vous a été fixé : « Nous avons convenu de travailler très rapidement et dans quinze jours, dans le même format, nous retrouver afin de formuler au Premier ministre et aux instances dirigeantes de notre football des propositions. Notre envie est de travailler ensemble pour changer les règlements si les présidents veulent en discuter, permettre la rapidité d’une décision, mais aussi pour pouvoir rendre un certain nombre de décisions dans quinze jours pour pouvoir très rapidement évacuer la minorité agissante qui pollue le beau spectacle. Plutôt que de céder à l’émotion qui nous étreint tous lorsqu’un spectacle est gâché, nous préférons travailler sérieusement dans la perspective de quinze jours », a-t-il poursuivi.

La France paraît enfin prendre à bras le corps ses problèmes de violences dans ses stades. Pour rappel, la commission de discipline a déjà prononcé des sanctions contre le club lyonnais.