Equipe de France, Le Graët : « Cette sanction ne change rien pour moi »

Karim Benzema a été fixé sur l’affaire de la sextape. Mercredi, l’attaquant du Real Madrid a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Versailles de complicité de tentative de chantage contre Mathieu Valbuena.

Noël Le Graët, FFF

Le joueur de 33 ans a écopé d’une peine d’un an de prison avec sursis et d’une amende de 75 000 euros. Suite à ce verdict, les avocats de l’ancien footballeur de l’Olympique Lyonnais ont annoncé leur intention de faire appel.

Approché par le journal L’Equipe, Noël Le Graët a réagi à la sentence infligée à l’international français. Le président de la Fédération française de football a réitéré sa confiance à Karim Benzema et prévenu une fois de plus que le Lyonnais pourra porter le maillot des Bleus.

« Je ne sais pas ce que décideront Karim et ses avocats, à savoir s’ils font appel, mais en ce qui concerne la Fédération, il n’y a aucun changement. Il reste sélectionnable, tout en regrettant ce fâcheux dossier. Il n’a pas joué pendant plusieurs années en équipe de France. Cette sanction ne change rien pour moi. Il est sélectionnable. Même s’il ne fait pas appel, pour moi, cela ne change rien. Il a le droit de travailler. On peut faire une faute, être condamné avec sursis et reprendre le travail. »