Juventus : des malversations financières dans le club italien ?


Plusieurs dirigeants de la Vieille Dame, dont le président, le vice-président et le directeur sportif, sont inquiétés par la justice.

Andrea Agnelli, Juventus Turin

La Juventus va-t-elle devoir faire face à un nouveau scandale judiciaire, après le Calciopoli de 2006 qui avait provoqué la relégation du club italien en D2 ? Selon les informations relayées par la Gazzetta dello Sport, la justice a perquisitionné le centre entraînement du club italien ce vendredi. Les enquêteurs s’intéressent à des documents financiers pouvant prouver des malversations financières de la Juventus. Selon le média italien, la justice soupçonne la Vieille Dame d’avoir détourné près de 50 millions d’euros, en surévaluant le montant de 42 transferts entre 2018 et 2021. Par exemple, l’échange entre Miralem Pjanic et le Brésilien Arthur est dans le viseur de la justice : en 2020, le Bosnien de 31 ans était allé au Barça pour la somme de 60 millions d’euros, alors qu’Arthur avait fait le chemin inverse pour 72 millions d’euros, alors que les deux joueurs étaient évalués respectivement à 45 et 56 millions par le site spécialisé Transfermarkt.

Les dirigeants de la Juve Andrea Agnelli, Pavel Nedved et Fabio Paratici, entre autres, sont dans le viseur des autorités italiennes.


 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)