Ligue 1, incidents : l’ancien patron de la DNCG milite pour des retraits de points

François Ponthieu, ancien président de la DNCG, pense que les clubs des supporters fautifs doivent être sanctionnés par des retraits de points. Il considère en revanche que les matchs doivent être rejoués dans les mêmes conditions.

LFP, Ligue de football professionnel

Dans les colonnes du JDD, l’ancien président de la DNCG a donné son sentiment sur les incidents qui émaillent de nombreux matchs de Ligue 1, cette saison. Il pense que les clubs des supporters fautifs doivent être sanctionnés : « Les matchs doivent être arrêtés en cas de violences, qu’elles concernent ou pas les joueurs, et les clubs responsables doivent être sanctionnés de retraits de points. Car ce sont les seules mesures qu’ils craignent vraiment », a-t-il déclaré. Et de préciser sa pensée : « À mon avis, poursuit-il, le club fautif doit être sanctionné de trois points, et le match rejoué avec public au même endroit. Pourquoi privilégier une punition collective alors que le public présent au stade n’est le plus souvent en rien responsable des débordements constatés ? Le recevant pourrait sportivement “récupérer” les trois points retirés en application du règlement, et le visiteur bénéficierait des points qu’il mérite sur le terrain. »

LFP, Ligue de football professionnel

Pour rappel, le dernier incident survenu lors du match OL-OM n’a pour l’instant pas été jugé par la commission de discipline. Elle devrait donner son verdict le 8 décembre.