Ligue 1 : la première réaction de Labrune sur les mesures contre les incidents

Le gouvernement a communiqué ce jeudi les décisions prises pour tenter de mettre fin aux débordements dans les stades de France, trop nombreux depuis le début de saison.

Après une réunion avec les différents acteurs du football français, le ministère de l’Intérieur, des Sports et de la Justice ont acté plusieurs mesures. Parmi elles, l’arrêt définitif du match en cas de blessure d’un joueur ou d’un arbitre liée à l’envoi de projectiles, la mise en place d’une cellule de crise amenée à décider du sort de la rencontre au bout de 30 minutes maximum et la fin de la vente de bouteilles en plastique dans les différentes enceintes.

Par la voix de son président Vincent Labrune, interrogé par Le Figaro, la Ligue de football professionnel a estimé que les différentes annonces allaient dans le bon sens. “Nous avions interpellé les pouvoirs publics depuis août sur la nécessité qu’ils nous viennent en aide sur les sujets de sécurité. Nous ne pouvons qu’être satisfaits de leur réponse et de leur volonté d’impulser une dynamique globale dans le combat général contre les violences dans les stades.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)