Officiel Ligue 1 : les décisions prises pour stopper les incidents sont connues

Les premières mesures amenées à endiguer les débordements dans les stades de France ont été dévoilées ce jeudi.

Dimitri Payet, match OL Olympique Lyonnais-OM Olympique de Marseille

Au terme d’une réunion avec les représentants du football français, le gouvernement a fait savoir qu’un match sera “systématiquement et définitivement interrompu” en cas de blessure d’un joueur ou d’un arbitre suite au lancement d’un projectile venu des tribunes, comme relayé par l’Agence France Presse. Le communiqué publié par les pouvoirs publics a été signé par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, la ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu et le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

En cas de débordements, une cellule de crise de 30 minutes maximum devra décider du sort de la rencontre, et ce sans la présence des présidents des clubs impliqués. Enfin, la vente et le port de bouteilles en plastique seront interdits dans les stades “au plus tard le 1er juillet 2022.”

Conséquence de l’arrêt du match de la 14e journée entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille, le 21 novembre dernier au Groupama Stadium, après un jet de bouteille sur Dimitri Payet, la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel a sanctionné le club rhodanien d’un retrait d’un point au classement et ordonné de rejouer la partie à une date ultérieure, à huis clos, dans l’enceinte des Gones.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)