CAN, Eto’o : “Je n’ai jamais accepté la tricherie et je ne l’accepterai jamais”

Le président de la Fédération camerounaise, Samuel Eto’o, a tenu à réagir sur Canal+ aux événements de ces derniers jours de la CAN 2022, organisée au Cameroun.Samuel Eto'o, Cameroun

Selon l’ancien attaquant de l’Inter, du Barça, de Chelsea et du Real Madrid, le Cameroun est accusé à tort dans tous les problèmes qui sont apparus durant cette édition très décriée de la compétition africaine : “Je voudrais rappeler à tous vos confrères qui se lancent des explications impossibles, que l’agence choisie pour faire les tests n’est pas sous le contrôle du Cameroun, c’est à 100% sous le contrôle de la CAF. Je pense que les règles du jeu étaient connues par tous avant le début de la compétition. Je souhaite vraiment, humblement, que mon pays soit respecté. La Tunisie a eu sept joueurs testés positifs face au Nigeria.  Je ne pense pas que la Tunisie jouait face au Cameroun. Le Maroc, lors de sa première rencontre, a été pénalisé, mais ne jouait pas face au Cameroun. Ce n’est pas fair-play d’insinuer des choses, d’accuser le gouvernement camerounais, de m’accuser. J’ai essayé d’être un grand champion, mais je l’ai été parce que j’ai mérité toutes mes victoires. Je n’ai jamais accepté la tricherie, et je ne l’accepterai jamais. J’espère que c’est clair pour tout le monde et que les faux débats qu’on veut mettre sur le dos de l’état et de la Fédération camerounaise cesseront.”

Pour rappel, un changement du protocole la veille de la rencontre Cameroun 2-1 Comores a empêché le gardien Ali Ahamada, testé positif puis finalement négatif, de participer à la rencontre, alors qu’aucun autre gardien comorien n’était disponible. Finalement, un joueur de champ a joué dans les buts et les Comores se sont inclinés valeureusement.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)