Nice, Rivère : “Versailles n’est pas là par hasard”

Jean-Pierre Rivère a réagi au tirage au sort des demi-finales de la Coupe de France. Tombeur en quarts de finale de l'Olympique de Marseille, Nice sera opposé à Versailles pour une présence au Stade de France.

Jean-Pierre Rivère, OGCN

Comme Christophe Galtier, le président des Aiglons est resté humble avant cette confrontation face au club des Yvelines, pensionnaire de la quatrième division. “Tout le monde sait que la légende de la coupe de France l'histoire est remplie d’exploits, et de favoris qui trébuchent. On ne doit surtout pas sous-estimer notre adversaire. Ce serait la pire des choses. Versailles n'est pas là par hasard. Nous devons avoir le plus grand respect pour cette équipe. Si on montre le même engagement que mercredi soir, la même volonté, on aura alors plus de chances de gagner. A l'inverse, si on se projette au-delà de cette demi-finale, on s'expose à une surprise extrêmement désagréable”, prévient le patron du Gym sur le site officiel du club.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.