Présenté par le PSG, Galtier évoque sa fierté, ses origines et le mercato

En conférence de presse, Christophe Galtier a fait part de son émotion sur le fait de rejoindre le PSG. Le natif de Marseille a assuré avoir mis de côté ses origines et a donné des indications sur le mercato.

Christophe Galtier a lâché ses premiers mots aux médias parisiens, ce mardi. Le technicien a confié son émotion : “Je suis ému, oui. Je suis fier. Je suis arrivé il y a 45 minutes au Parc et c'est un symbole. Ici on dit “ici c'est Paris”. Ça suscite des attentes de la part des spécialistes et des supporters. Il va falloir travailler dans le bon sens pour rendre les gens heureux. Je mesure ma responsabilité pour faire une grande saison, je m'y suis préparé. Si j'ai accepté ce poste, c'est que j'en suis capable. Mais seul c'est difficile, ensemble on est beaucoup plus forts. Quand j'ai discuté avec Luis Campos, j'ai mis peu de temps à prendre ma décision. Sa présence a été un élément déterminant. Les échanges avec mon président ont fait que j'ai accepté avec beaucoup d'humilité, mais détermination ce poste de coach du PSG. Il y a des attentes, des gens sceptiques… Mais je suis prêt à répondre à vos questions”, a-t-il indiqué en préambule.

« Je vais échanger avec l'ensemble des joueurs »

Le nouveau coach parisien souhaite s’entretenir avec les membres du vestiaire, avant de faire ses choix : “Je vais échanger avec l'ensemble des joueurs. La gestion d'un groupe, avec un tel effectif, c'est un privilège. Il faut partager avec eux, mais aussi imposer ce que doit être la force du groupe. On doit avoir un projet commun, sans aucun compromis. Je ne vais pas révolutionner le vestiaire, je sais que j'aurai l'appui de tout le monde. À partir du moment où un joueur n'est pas dans le projet, il sera mis à l'écart.” Il a également donné des indications sur la façon dont il veut que son équipe joue : « Je vais avoir à ma disposition des joueurs de très haut niveau. On aura très souvent la possession de balle, face à des blocs bas. Il faudra garder un équilibre, ça ne ressemblera pas à mes expériences précédentes, car il n'y a pas les mêmes joueurs. (…) Je veux voir de l'intensité, du rythme, des récupérations de balles rapides. Je n'ai pas encore rencontré les joueurs, mais j'ai discuté avec les dirigeants de ce que je voulais faire. Je vais devoir mettre les joueurs dans les meilleures conditions. On parle beaucoup d'une défense à trois. J'ai la chance d'avoir des joueurs incroyables sur les côtés, mais il faut aussi des joueurs au cœur du jeu. Mais il y a une orientation vers une défense à trois, oui. »

Christophe Galtier a également répondu à une question liée à ses origines. Son passé à l’OM ne lui pose pas problème : “Je suis né à Marseille c'est un fait. Mais j'ai mis de côté mes origines. Sachez que depuis plusieurs semaines, je suis concentré à 100% sur le PSG.” L’entraîneur parisien s’appuiera sur le recrutement opéré par Luis Campos, avec qui il apprécie visiblement travailler : « On est en relation permanente avec Luis Campos. Il sait ce que j'attends de mon équipe. Avant de partir sur le recrutement, on a échangé avec Luis et le président sur le système. Est-ce que Luis fait le recrutement ? Oui. Mais depuis trois ans, on a fait des mercatos ensemble, mais aucun joueur ne vient sans mon accord, c'est très clair. (…) S'il ya bien quelqu'un qui connaît les joueurs, c'est lui. Dans la gestion du quotidien, je veux voir la vie du groupe, l'investissement des joueurs. Avant mon intervention, il y a une discussion avec Luis. Jamais je ne prends une décision sans le consulter. »

Le natif de Marseille débarque dans son quatrième club, depuis le début de sa carrière d’entraîneur. Il a déjà passé 556 matchs sur les bancs de l’ASSE, de Lille et de Nice.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)