Mercato - Nice : le point mercato du président Rivère

Président de Nice, Jean-Pierre Rivère a dressé un premier bilan du recrutement estival du club azuréen, en conférence de presse.

Avec les venues de Kasper Schmeichel et Aaron Ramsey, qui ont suivi les arrivées de Rares Ilie, Mattia Viti et Alexis Beka Beka, le recrutement de Nice a connu un franc coup d'accélérateur. Alors que se profile un déplacement à Toulouse dimanche, dans le cadre de la 1ère journée de Ligue 1, Jean-Pierre Rivère a profité vendredi de sa présence devant les médias pour dresser un premier bilan du mercato des Aiglons. Aux côtés de l'entraîneur suisse Lucien Favre et des nouveaux venus, le président du Gym a salué “un bon équilibre” entre “ce mélange d’expérience et de jeunesse.”

“On a plusieurs options, on verra”

Pour la suite des emplettes, après avoir mis un terme à la rumeur Edinson Cavani, le patron niçois prévient : “Francis Amuzu ? Il fait partie de la liste. Marcus Thuram ? Lui aussi. Ce sont des listes qui se rétrécissent mais il reste encore quelques joueurs en concurrence. Alassane (Plea), qu’on connait bien, ne faisait pas partie de la liste, on a pu en parler comme ça. On a plusieurs options, on verra. À un moment, on fera des choix, les joueurs feront des choix aussi. Maintenant, on sait ce qui nous manque. On s’attèle au quotidien à faire en sorte de. Beaucoup de gens étaient inquiets sur notre mercato. Il s’est quand même accéléré. Le temps de se mettre en place, de bien étudier le projet, de bien savoir la philosophie de jeu que voulait le coach. Soit on se précipitait pour faire plaisir à la pression populaire, soit on prenait notre temps. Je pense que ça a été le bon chemin. On a essayé de faire les bons choix et franchement, on est ravis des recrues que nous avons pour l’instant. C’est au coach de mettre en musique tout ça et d’en tirer la quintessence.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)