Auxerre : “J’étais un serial killer”… Furlan passe aux aveux

Bien que vainqueur de son premier match de la saison ce dimanche à Montpellier (2-1), l’entraîneur de l’AJ Auxerre, Jean-Marc Furlan, était quelque peu amer après la rencontre.

Jean-Marc Furlan, AJA, Auxerre

En cause : les cartons rouges infligés à ses attaquants Mbaye Niang et Nuno Da Costa mais aussi aux Héraultais Khalil Fayad et Téji Savanier. Des expulsions trop sévères selon lui. «C’est assez lourd dans un match où il n‘y a pas une violence extrême. Ça me choque beaucoup par rapport à ce que j’ai vécu quand j’étais joueur. J'étais un serial killer et je ne prenais jamais de rouge», a lâché le technicien en conférence de presse. «À notre époque, quand on jouait, on s'entre-tuait. Il n'y avait jamais de jaune, ni de rouge. L'UEFA a changé tout ça car il y a eu de graves blessés comme Maradona ou Van Basten. C'est pénalisant pour Montpellier, mais aussi pour nous.» Des propos qui ne manqueront pas de faire parler…