Mercato - Chelsea : ciblé par Man Utd, Pulisic aurait pris une décision

Cantonné à un rôle de remplaçant depuis le début de la saison 2022-2023, Christian Pulisic se serait prononcé sur sa situation avec Chelsea. Le milieu offensif américain ne voudrait pas quitter les Blues avant l'épilogue du mercato estival.

Christian Pulisic, match Chelsea - Norwich

En quête de nouveaux éléments offensifs après les départs de Timo Werner et Romelu Lukaku, Chelsea se rapproche de la victoire avec l'attaquant gabonais du FC Barcelone Pierre-Emerick Aubameyang. Dans le sens des départs, la venue attendue de l'ancien joueur de l'AS Saint-Etienne compliquerait encore davantage la situation de Christian Pulisic, peu utilisé par Thomas Tuchel depuis le début de la saison 2022-2023. Mais le milieu offensif américain, cible de Manchester United, ne devrait pas prendre la direction des Red Devils. C'est du moins ce que croit savoir le Daily Mail.

25 buts en 118 rencontres TCC

Selon les informations du journal anglais, l'ailier de 23 ans aurait revu ses plans pour la suite de sa carrière. Longtemps désireux de changer d'air, l'ex-pensionnaire du Borussia Dortmund souhaiterait désormais poursuivre l'aventure du côté de Stamford Bridge. Donnant d'abord sa priorité à un départ vers un club disputant la Ligue des champions – Manchester United ne remplissant pas cette condition – Christian Pulisic serait disposé à rester pour tenter de gagner sa place au sein de l'effectif entraîné par l'entraîneur allemand.

Recruté en janvier 2019 contre un chèque conséquent de 64 millions d'euros, le natif de Hershey dispose d'un contrat courant jusqu'en juin 2024 avec Chelsea. Utilisé à 118 reprises toutes compétitions confondues avec le maillot londonien, pour 25 buts, Christian Pulisic a participé aux trois premières journées de Premier League contre Everton (1-0), Tottenham (2-2) et Leeds United (0-3) depuis le début de la saison 2022-2023. Remplaçant au coup d'envoi et entré en jeu à trois reprises, l'homme aux 50 sélections et 21 réalisations avec les Etats-Unis ne part pas dans la peau d'un titulaire en puissance aux yeux du coach allemand.