Mercato - Nice : Favre perturbé par le mercato ? Sa réponse tombe

Convié ce mercredi devant les journalistes à la veille du barrage retour de la Ligue Europa Conférence contre le Maccabi Tel-Aviv, Lucien Favre a mis les choses au clair sur une supposée tension avec sa direction concernant le mercato estival.

Lucien Favre Nice

Seizième de Ligue 1 et sans succès en trois matchs, Nice vit une délicate entame de saison. En coulisses, des tensions existeraient entre le club de la Côte d'Azur et son entraîneur Lucien Favre. Selon les informations de RMC Sport, le technicien suisse se montrerait agacé par la lenteur du mercato estival du Gym, qui s'apprête à sceller l'arrivée de l'attaquant ivoirien d'Arsenal Nicolas Pépé après les renforts actés de Mattia Viti, Alexis Beka Beka, Rares Ilie, Kasper Schmeichel et Aaron Ramsey.

“Le mercato c’est très, très dur”

Face aux médias mercredi, avant la réception jeudi des Israéliens du Maccabi Tel-Aviv en barrage retour de la Ligue Europa Conférence (défaite 1-0 à l'aller), le successeur sur le banc de Christophe Galtier a répondu aux rumeurs sur une supposée ambiance tendue en interne. Sans surprise, Lucien Favre a calmé le jeu. “Pas du tout. Je l’ai dit, le mercato c’est très, très dur. Ça dure jusqu’à fin août. Je connais ça. Je n’ai pas de problèmes avec ça. Mes attentes ? C’est difficile à exprimer maintenant. C’était programmé, il y a plusieurs joueurs qui devraient venir. Mais je répète, je comprends, ce n’est pas facile. Il y a d’autres clubs sur certains joueurs, parfois des plus grands clubs que nous, c’est très difficile de rivaliser.”

L'ex-technicien du Borussia Dortmund persiste et signe : “De la déception, oui. Parce qu’on peut être déçu quand on perd à Tel-Aviv, déçu quand on perd à Clermont. Mais au niveau de ce que vous dites, je n’ai rien vu de ça. Peut-être qu’il y a une grosse pression parce que l’attente est haute, mais on a tous une très bonne entente.” Les sourires reviendront dans l'effectif niçois en cas de qualification demain soir.