Mercato - Barça : un dirigeant révèle la priorité de fin de mercato

Directeur du football du FC Barcelone, Mateu Alemany a fixé la tendance des derniers jours du mercato estival. Le club de la Catalogne veut boucler des départs avant mercredi prochain.

Mateu Alemany, Barça, FC Barcelone

“Nous sommes concentrés sur les départs”

Questionné par DAZN sur les derniers instants du mercato estival, Mateu Alemany s'est montré très clair. Comme expliqué par son directeur du football, le FC Barcelone donne sa priorité à la vente de certains joueurs avant la date butoir. “Il y a des départs qui doivent nécessairement se produire et, selon les sortants, si nous réalisons des économies, il y aura des possibilités d'incorporation. Nous observons le marché. Je ne me concentre sur personne en particulier. Nous verrons les options que le marché nous offrira, mais nous sommes satisfaits de l'effectif que nous avons. Mais en ce moment, nous sommes concentrés sur les départs.”

Depay dit non à un club espagnol

Barrés par la concurrence et notamment par Robert Lewandowski, Pierre-Emerick Aubameyang et Memphis Depay sont en tête de liste des joueurs pour lesquels les Blaugrana tentent de trouver un point de chute. “Je n’exclus aucune situation. Ni qu’Aubameyang parte ou que Memphis parte… Beaucoup de choses peuvent arriver”, a reconnu leur entraîneur Xavi face aux médias. L'attaquant gabonais figure sur les tablettes de Chelsea et de Manchester United. De son côté, l'ancien Lyonnais n'ira pas à la Juventus Turin, la Vieille Dame ayant enrôlé l'attaquant polonais de l'Olympique de Marseille Arkadiusz Milik, et n'a pas souhaité prendre la direction de la Real Sociedad.

Dans le sens des arrivées, le FC Barcelone s'est attaché les services pour zéro centime du défenseur central danois Andreas Christensen et du milieu ivoirien Franck Kessié. Les Catalans ont en revanche mis la main au portefeuille pour l'attaquant polonais Robert Lewandowski (45 millions d'euros), le milieu offensif brésilien Raphinha (58 millions d'euros) et le défenseur central français Jules Koundé (50 millions d'euros).