PSG : l’anecdote qui confirme les tensions entre Campos et Henrique

Le marché des transferts s’est clôturé jeudi soir, mais a fait ressortir des tensions présentes au sein du Paris Saint-Germain. La relation entre Luis Campos et Antero Henrique est tendue, preuve de son dysfonctionnement, les deux hommes avaient formulé chacun une offre pour arracher Carlos Soler à Valence.

Luis Campos

Tant bien que mal, le Paris Saint-Germain a réussi à vider son loft et à trouver une porte de sortie aux joueurs sur qui Christophe Galtier ne compte pas. Lors du dernier jour du mercato, Julian Draxler est parti à BenficaLayvin Kurzawa s’est envolé pour Fulham, Idrissa Gueye est retourné à Everton et Abdou Diallo s’est engagé en faveur du RB Leipzig. Le PSG a également recruté Carlos Soler en provenance de Valence, qui devrait probablement s’intégrer dans la rotation des trois postes offensifs.

Alors que le mercato a fermé ses portes jeudi soir, il a fait ressortir certaines tensions entre Luis Campos et Antero Henrique. Le premier ne serait pas très satisfait de la manière dont certains départs ont été négociés, en raison du fait que les Parisiens paient encore une partie du salaire de pas mal de joueurs. Le contact semble rompu entre les deux hommes, pour preuve une anecdote sur le transfert de Carlos Soler.

Les deux offres pour Carlos Soler

D’après les informations de L’Équipe, Luis Campos avait formulé une première offre afin de s’attacher les services du milieu de terrain espagnol, à hauteur de 18 millions d’euros plus des bonus. Quelques heures plus tard, le club Ché a reçu une deuxième proposition, cette fois-ci pour un prêt avec option d’achat à l’issue de la saison, émanant de… Antero Henrique.

Une situation qui a surpris du côté de Valence. Finalement, le PSG a formulé une troisième offre, en se basant sur les conditions de la première et Carlos Soler a pu s’engager avec le Paris Saint-Germain. Mais le contact entre les deux Portugais semble bel et bien rompu.