France-Roumanie : les notes du match

Les Bleus ont assuré l'essentiel en s'offrant le scalp d'une Roumanie timide, mais loin d'être inoffensive. La prestation collective n'a pas été parfaite côté français, mais les joueurs ont dans l'ensemble bien tenu la route. Les notes.

Lloris (6) : quelques approximations dans le jeu au pied, mais une parade aussi élégante que décisive à son actif, et un brin de réussite sur le poteau de Sapuranu. Il paraît que la chance, ça se provoque…

Réveillère (6) : il devait faire oublier Sagna, habituel titulaire. Mission accomplie. Sans vraiment briller, mais intelligent dans ses quelques montées. Une alternative crédible pour Laurent Blanc.

Rami (6) :
Intéressant dans le jeu long, et rarement mis en difficulté par des Roumains qui n'ont pas passé beaucoup de temps dans le camp français. Pas vraiment le genre d'opposition qui permet de jauger la vraie valeur de son association avec Mexès.

Mexès (6) : Match propre du Romain. Qui aurait presque pu ouvrir le score sur corner. Pas beaucoup de travail, mais il a plutôt bien fait ce qu'il avait à faire.

Clichy (6) : très enclin à se porter vers l'avant, mais un apport offensif finalement peu conséquent. Reste à savoir si Patrice Evra aurait fait mieux.

M'Vila (6,5) : Sa capacité à mettre la France sur de bons rails en une seule passe a été précieuse dans un match que les Roumains ont tenté d'endormir. Toujours aussi prometteur.

A. Diarra (6,5) : très bon dans son rôle de sentinelle, il est également à créditer d'une passe décisive. A une nouvelle fois marqué des points.

Nasri (7) : quelle aisance technique ! Le Gunner n'a pas été décisif, mais son élégance et ses facilités balle au pied font plaisir à voir. Devrait rapidement devenir incontournable en Bleu.

Valbuena (6,5) :
toujours aussi volontaire, le Marseillais s'approprie de belle manière son couloir droit. Reste à ajuster encore les réglages avec ses partenaires du milieu de terrain.

Malouda (5,5) : Ses performances quatre étoiles avec Chelsea nous donnent le droit d'attendre de lui d'être au-dessus du lot. Il ne l'a pas forcément été ce soir. Il reste cependant un titulaire absolument indiscutable dans son couloir gauche.

Benzema (5,5) :
il semble encore court physiquement, et cela se ressent dans ses derniers gestes. Doit encore franchir un palier pour devenir le buteur indéboulonnable dont la France a besoin. Frustrant, car le potentiel est incontestable.

Payet, Rémy, Gourcuff (7,5) : les trois remplaçants ont fait la différence. On ne leur en demandait pas plus. Mention spéciale pour Payet, qui n'en finit plus de surprendre en ce début de saison.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)