Une clause anti-Real Madrid sur le contrat d’Agüero !

Il risque bien d’être l’un des feuilletons de l’été de l’autre côté des Pyrénées ! Depuis que l’attaquant international argentin Sergio “Kun” Agüero a officialisé ses velléités de départ, bon nombre de clubs étrangers s’affairent pour tenter de le recruter, dont le Real Madrid. Mais pour ce dernier, l’affaire semble déjà impossible.

Sergio

Une clause anti-Real Madrid” Voici la nouvelle idée du Chef exécutif de l’Atlético de Madrid, Miguel Ángel Gil. Rival honni du grand voisin merengue, le club des Matelassiers n’a pas la même puissance économique que le Real et s’inquiète de voir certains de ses meilleurs éléments traverser la rue pour rejoindre le Stade Santiago-Bernabéu. Seulement septièmes de Liga, les Colchoneros ont déçu, incapables de réitérer la saison de l’an passé où ils avaient remporté la Ligue Europa. Aussi, ses cadres pourraient prendre la poudre d’escampette à l’instar de Diego Forlan, courtisé par le nouveau club de Diego Maradona, Al Wasl.

Agüero a fait son temps

Mais le cas qui inquiète le plus est celui du petit prodige, Sergio Agüero. Arrivé en 2006 en Espagne en provenance d’Independiente pour 16 millions d’euros, record à l’époque, le “Kun” a connu une progression continue à Madrid, devenant l’un des joueurs les plus courtisés. Rapide, technique, buteur-né, le gendre de Diego Maradona, issu de la génération Lionel Messi, s’est rapidement fait un nom, attirant les convoitises de Chelsea, de la Juventus de Turin et autre Manchester United. Aussi, Agüero avait jusque-là repoussé tous ses courtisans. Mais depuis quelques jours, la donne a changé…

L’Argentin a en effet publié un communiqué sans équivoque intitulé “l’heure de partir” dans lequel il affirme pour la première fois ses velléités de transfert : “J’ai dit il y a déjà longtemps que lorsque je voudrais partir, je le ferais savoir publiquement. Ce moment est arrivé. J’ai beaucoup réfléchi et je suis convaincu que je dois rester fidèle à moi-même. Je ne dois pas mettre de limites à la possibilité de continuer à apprendre, de continuer à grandir.” Conscient d’avoir fait le tour “après cinq ans intenses“, l’attaquant a estimé qu’une “étape personnelle s’est terminée” et qu’il doit “en entamer une autre“, concluant : “Je vais avoir 23 ans et j’ai encore beaucoup de chemin à faire.

Un départ… impossible au Real ?

Aussi, le chef exécutif des Colchoneros Miguel Ángel Gil s’est fait à l’idée de perdre son plus beau joyau, mais à plusieurs conditions. La première est évidemment économique ; Agüero ne partira pas à moins de 45 millions d’euros, montant de sa clause libératoire. La deuxième est, selon lui, un “principe” comme il l’explique dans les colonnes du quotidien AS ; il est ainsi hors de question de le vendre à son ennemi juré, le Real Madrid !

Il peut aller dans n’importe quelle équipe qui payera le montant intégral de la clause, sauf le Real Madrid. Ce n’est pas un problème d’argent mais de principe. Il n’ira pas cette année ou la prochaine. Florentino Perez m’a autorisé à dire qu’il n’y aurait jamais d’opérations hostiles,” a déclaré le patron de l’Atlético. Aussi, une clause “anti-Real” pourrait être apposée sur le prochain contrat du “Kun” – à moins que celle-ci soit uniquement morale-, qui devrait prendre le chemin de l’Angleterre ou de l’Italie en étant sûr de garder un souvenir de l’Atlético de Madrid…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)