Trezeguet s’offre une fin de carrière exotique ! (officiel)

Après avoir quitté le cocon des Bianconeri où il a évolué pendant dix longues saisons, David Trezeguet connaît une fin de carrière faite de voyages. En effet, l’ancien international tricolore vient déjà de changer de club, après avoir été libéré de son contrat suite à la relégation d’Hercules Alicante.

David Trezeguet

Et dire qu’il souhaitait rentrer en France il y a encore quelques semaines… Sans doute trop cher ou tout simplement confronté à la présence d’éléments plus jeunes et de qualité dans les principales formations françaises intéressées (Saint-Etienne, Nice, Monaco), David Trezeguet ne mettra pas le point final de sa carrière en Ligue 1. A 33 ans, le goleador passé par Monaco (1995-2000) tourne la page de l’Europe en s’engageant pour une saison aux Emirats arabes unis avec le club du Bani Yas d’Abu Dhabi, deuxième du dernier championnat des Emirats et de ce fait qualifié pour la Coupe des clubs champions d’Asie.

En plein essor dans le monde grâce à des fortunes investies dans différents clubs européens par le Qatar, le Moyen-Orient ne cesse d’exercer ses charmes sur les joueurs en fin de carrière, de préférence sur ceux aux palmarès susceptibles de leur faire une bonne publicité. Avec ses différents titres en Ligue 1 (1997 et 2000), en Serie A (2002 et 2003), mais surtout en sélection avec le doublé légendaire Coupe du monde 1998 – Euro 2000, David Trezeguet fait partie de ces stars de dimension internationale recherchées par les nouveaux riches de la planète du ballon rond, comme le confirment les propos du vice-président du club émirati. “Nous sommes heureux de l’arrivée de Trezeguet dans le club. C’est un contrat d’une grande importance et un acquis, non seulement pour Bani Yas, mais aussi pour le football aux Emirats.”

Après plus de 15 ans de bons et loyaux services sur le Vieux Continent, Trezegol a donc fait le choix, comme d’autres avant lui, de la fin de carrière exotique. Alors qu’un salaire d’environ 1,7 millions d’euros l’attend dans son club, le joueur souhaitait surtout s’ouvrir à une nouvelle culture, sans pour autant se couper de toute ambition, comme il le révèle dans des propos repris par France Football. “Je suis heureux de jouer aux Emirats. J’ai étudié toutes les offres qui m’avaient été faites, y compris celle de Bani Yas. J’ai essayé d’en savoir plus sur le championnat émirati et Bani Yas. Le résultat était encourageant. Le club compte plusieurs joueurs internationaux et les dirigeants ont la volonté de progresser et de jouer pour les titres.” Souhaitons lui bonne chance pour ce baroud d’honneur, hélas bien loin des terres de ses premiers succès…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)