Bilan mercato Liga (1/3) : FC Barcelone

Après avoir régalé l’Espagne et l’Europe tout au long de la saison 2010/2011, le FC Barcelone est clairement sur le toit du monde. Pour rester au sommet, les Blaugrana se sont renforcés intelligemment pendant le mercato.

Cesc Fabregas

Une démonstration implacable. La date du 28 mai 2011 restera à tout jamais gravée dans l’histoire du FC Barcelone mais aussi du football européen. Dans l’antre anglaise de Wembley, les hommes de Josep Guardiola ont donné une véritable leçon à Manchester United (3-1). Face à une formation mancunienne qui avait affiché une solidité à toute épreuve lors des tours précédents, les Blaugrana ont réussi à faire voler en éclats le système tactique de Sir Alex Ferguson. En plus de ce succès retentissant en Ligue des champions, les coéquipiers de Lionel Messi ont également triomphé en Liga au nez et à la barbe du Real Madrid qui a dû se contenter d’une Coupe du Roi nettement insuffisante aux yeux des socios.

Un feuilleton interminable pour Fabregas

Pour conforter leur place sur l’échiquier planétaire, les dirigeants du Barça n’ont pas hésité à frapper fort pendant le mercato estival. Les deux recrues phares du club catalan pendant le marché des transferts sont clairement identifiées. Il s’agit à n’en pas douter de Cesc Fabregas et d’Alexis Sanchez. Pour faire revenir le milieu de terrain d’Arsenal à la Masia, le président Sandro Rosell a dû se montrer très patient avec le board des Gunners qui a longtemps été inflexible. Finalement, l’écurie londonienne a lâché du lest au fil du mois d’août et l’international espagnol a été accueilli comme il se doit au Camp Nou contre un chèque d’environ 29 millions d’euros sans compter les bonus divers.

Le joyau chilien en orbite, un espoir espagnol prometteur

La donne a été différente pour le milieu offensif de l’Udinese. Bien sûr les gestionnaires italiens souhaitaient aussi conserver leur perle chilienne mais ils ont toujours étudié attentivement les différentes offres barcelonaises. Contre une indemnité de 26 millions d’euros (plus les bonus), ils ont laissé filer Alexis Sanchez en Catalogne et par la même un formidable détonateur qui a des qualités à revendre en particulier sur le plan technique. Un autre élément moins connu a également lié son avenir à celui des Blaugrana : l’ailier droit d’Hercules Alicante Kiko Femenia. Les Blaugrana n’ont pas hésité à miser 3 millions sur ce footballeur qui est seulement âgé de 20 ans. A défaut de pouvoir prétendre être titulaire à court terme, ce joueur a clairement un potentiel qui peut lui permettre de gravir les échelons au fil des mois.

Quatre remplaçants de luxe revendus

Sur le plan des départs, plusieurs éléments ont profité du mercato pour faire leurs valises définitivement ou dans le cadre d’un prêt. En effet Bojan Krkic (AS Rome, 12 millions), Oriol Romeu (Chelsea, 5 millions), Jeffren (Sporting Lisbonne, 3,75 millions) et Martin Caceres (FC Seville, 3 millions) savaient qu’ils étaient condamnés ou presque à être des jokers de luxe à Barcelone. Ils ont donc décidé de prendre la poudre d’escampette à l’image du milieu de terrain biélorusse Alexander Hleb qui a été prêté à Wolfsburg après une expérience similaire peu concluante à Birmingham City la saison passée (19 apparitions seulement en Premier League). Le défenseur central argentin Gabriel Milito a choisi, sans grande surprise, de rentrer dans son pays natal en signant un contrat en faveur de son club de coeur Independiente après un exil de huit saisons en Europe.

Zlatan s’installe chez les Rossoneri

Le départ de l’attaquant espagnol Manuel Nolito est un peu plus surprenant. En effet, ce buteur a toujours fait de bonnes prestations avec l’équipe réserve et il aurait sans doute mérité d’avoir sa chance à l’étage au-dessus. Tant pis pour les Blaugrana qui suivront quand même de près ses performances au Benfica Lisbonne ! D’autres éléments moins connus ont également changé d’air comme par exemple Abraham Minero (Real Saragosse), Albert Damau (Valence), Eduard Oriol (Real Saragosse), Victor Sanchez Mata (Neuchâtel Xamax, prêt) ou encore Victor Vazquez Solsona (FC Bruges). N’oublions pas non plus de citer Zlatan Ibrahimovic qui n’était que prêté au Milan AC la saison passée ! Désormais l’international suédois est lié pour de bon avec les Rossoneri qui n’ont pas hésité à débourser les 24 millions d’euros prévus dans le contrat initial qui correspondent à son option d’achat.

En conclusion, on peut dire que le FC Barcelone s’est renforcé au compte-gouttes avec des footballeurs de grande qualité (Fabregas et Sanchez) qui se sont adaptés sans problèmes particuliers au style de jeu flamboyant prôné par l’entraîneur Josep Guardiola. On se demande désormais qui pourra arrêter les Blaugrana qui ont suffisamment d’atouts entre les mains -ou plutôt entre les pieds- afin de conserver les titres acquis la saison passée. Seul un dérèglement de la machine bien huilée pourrait stopper cette formation cinq étoiles.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement