Exclu TM : Xavi, “quelques petites tensions” (2/2)

À bientôt 32 ans, le milieu de terrain du FC Barcelone et de la sélection espagnole Xavi Hernandez est motivé comme jamais. À l’entame d’une nouvelle saison qui s’annonce palpitante, le milieu de terrain du Barça passe en revue pour TopMercato l’actualité du football espagnol et évoque ses objectifs personnels. Suite de l’entretien. Retrouvez ici la première partie de l’interview diffusée vendredi.

Xavi Hernandez

Le FC Barcelone s’est renforcé avec les arrivées d’Alexis Sanchez et de Cesc Fabregas. Que vont apporter ces recrues à votre équipe ?

Ce sont deux joueurs extraordinaires. Alexis Sanchez est jeune, ambitieux et hyper talentueux. Il suffit de voir comment il a porté l’Udinese sur ses épaules ces deux dernières saisons. C’est un joueur très rapide et technique qui peut jouer à plusieurs postes. Quant à Cesc Fabregas, je ne vous fais pas de dessin. C’est une star du football mondial, un ” crack “. Il possède une grande maturité et beaucoup d’expérience. Il a prouvé à Arsenal qu’il faisait partie des meilleurs joueurs du monde. Son arrivée ne peut être que bénéfique pour le club.

Les derniers clasicos auront provoqué beaucoup de “remous” au sein de la sélection. Ces tensions entre Madrilènes et Barcelonais auront-elles une influence néfaste sur l’ambiance au sein de la Roja ?

Il y a eu quelques petites tensions lors des derniers clasicos, mais aujourd’hui tout va bien. Les matches entre le Real et le Barça sont toujours très tendus. Mais l’équipe d’Espagne est constituée de joueurs d’expérience qui savent faire la part des choses. Le groupe est soudé et tout le monde tire dans le même sens. Tout le monde veut continuer à gagner des titres. Tout le monde est concentré sur l’échéance du Championnat d’Europe de l’an prochain. On veut garder notre titre.

L’Espagne sera la grande favorite de l’Euro. Qu’est-ce qui pourrait vous empêcher de décrocher un nouveau titre continental ?

Je pense que nous avons les armes pour garder notre titre de champion d’Europe. La compétition sera rude, les prétendants seront nombreux. Nous serons attendus au tournant, mais nous sommes prêts à relever le défi. Pour ma part, j’entame la dernière partie de ma carrière internationale, et je veux en profiter pleinement. Je vais donc donner mon maximum pour essayer de remporter les compétitions internationales qu’il me reste à jouer avec la Roja.

Quel regard portez-vous sur l’excellente forme actuelle du football espagnol ? Entre le FC Barcelone, la Roja, et les équipes de jeunes qui enchaînent les titres, l’avenir du football espagnol semble radieux…

Notre pays traverse une période faste au niveau sportif (Basket, Handball, Tennis, Volley, etc.) et le football espagnol est aujourd’hui l’un des meilleurs au monde. Nos sélections de jeunes gagnent quasiment toutes les compétitions, et la sélection A intègre peu à peu de nouveaux talents comme Thiago Alcantara (FC Barcelone), par exemple. La relève est assurée. Je me réjouis de savoir que notre football a de l’avenir.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)