Champions d’Europe U19, que deviennent-ils ? (1/3)

Auréolée d’un titre de champion d’Europe des Nations à Caen en juillet 2010 à une période où la France du foot connaissait des heures sombres avec les événements de Knysna, l’équipe de France U19, devenue depuis U20, a terminé quatrième du Mondial colombien l’été dernier. Entre réussites et fortunes diverses, que deviennent ces joueurs qui sont, en théorie, amenés à prendre la relève en équipe de France A dans les années à venir. Première partie.

Clément Grenier

Ils ont réussi à émerger :

L’arrivée de Rémi Garde à l’Olympique Lyonnais, ancien directeur du centre de formation des Gones, est indubitablement un plus pour la colonie des jeunes présents dans la sélection de Francis Smerecki (Kolodzieczak, Faure, Grenier, Reale, Tafer, Lacazette). Pour autant, seulement deux ont tiré leur épingle du jeu : Clément Grenier et Alexandre Lacazette. Pas forcément titulaires en EdF, ces deux éléments font parties intégrantes du groupe de Rémi Garde. En l’absence de Yoann Gourcuff, c’est Clément Grenier qui évolue depuis le début de la saison à un poste de milieu offensif derrière l’attaquant de pointe, en l’occurrence Bafetimbi Gomis.

Quant à Lacazette, “Supersub” des Bleuets au Mondial en Colombie cet été avec 5 réalisations, il a été titularisé face au Paris Saint-Germain dimanche dernier en lieu et place de Grenier justement, blessé. Utilisé à plusieurs reprises par Rémi Garde mais également par Claude Puel la saison passée, Alexandre Lacazette s’est fait une place sous le soleil rhodanien. D’autres joueurs sont parvenus également à trouver du temps de jeu dans un club hexagonal, c’est le cas notamment de Chris Mavinga. Prêté par Liverpool à Genk la saison passée, avec qui il a été champion de Belgique, le joueur originaire de Seine-et-Marne s’est engagé en faveur du Stade Rennais cet été et est, depuis, fréquemment utilisé par Frédéric Antonetti sur le flanc gauche.

Enfin, dernier élément, et non des moindres, intouchable en club : Antoine Griezmann. Auteur déjà d’une saison pleine avec la Real Sociedad voici deux saisons en Segunda Division, le natif de Mâcon a remis le couvert en Liga l’an passé avec, excusez du peu, sept réalisations au compteur. Et ce n’est pas l’arrivée de Philippe Montanier à la tête du club basque qui a changé la donne. Courtisé par les plus grosses écuries européennes, Antoine Griezmann est devenu le porte-étendard de la génération 91.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)