Une histoire de fiscalité décisive pour Abidal ?

On sait que le contrat d’Éric Abidal au FC Barcelone expirera à l’issue de cette saison 2011/2012. Le défenseur polyvalent veut rester chez les Blaugrana mais un facteur pourrait bouleverser ses plans.

Éric Abidal

Des négociations toujours en cours. D’après le quotidien Marca, l’international français devrait bientôt rencontrer une nouvelle fois les dirigeants catalans dans le but de régler la question de son avenir pour de bon. “J’espère pouvoir trouver un accord parce que j’espère continuer ma carrière ici”, a confié l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais. Le footballeur qui a débuté sa carrière à l’AS Monaco a expliqué que selon lui, le Barça est “le meilleur club du monde” et qu’il est “difficile de quitter” cette écurie espagnole légendaire.

Éric Abidal serait d’accord pour gagner environ le même salaire jusqu’en juin 2013 voire 2014… mais sur le plan fiscal il pourrait perdre un énorme avantage. En effet grâce à la fameuse “Loi Beckham”, les joueurs étrangers qui évoluent en Espagne bénéficient d’un plafond fiscal fixé à 24% au niveau des impôts qu’ils versent au gouvernement pendant cinq ans. Problème : le gaucher a signé chez les Blaugrana lors du mois de juin 2007 et donc il ne pourra plus bénéficier de cette niche très intéressante en juin 2012.

Des pistes qui se dessinent déjà

A part cette question comptable importante, le footballeur qui a vu le jour à Lyon a déclaré qu’il a toujours “de bonnes jambes” même s’il est aujourd’hui “âgé de 32 ans”. Son opération au niveau du foie n’est donc plus qu’un mauvais souvenir et le fait qu’il ait disputé 11 matches toutes compétitions confondues avec le FC Barcelone et 4 autres avec l’équipe de France depuis le début de la saison semble prouver qu’il a raison. Néanmoins, la perspective de rejoindre le Milan AC et le Paris Saint-Germain pendant le prochain mercato estival pourrait grandement le séduire si sa situation en Catalogne n’évolue pas favorablement.

En guise de conclusion, Éric Abidal a fait un clin d’oeil aux joueurs de l’OL en leur souhaitant bonne chance avant leur match de Ligue des champions contre le Real Madrid demain soir (3e journée de la phase de poules). “Je crois en Lyon. Je souhaite que les joueurs arrivent à battre le Real Madrid. C’est mon équipe de coeur et je suis né dans cette ville”, a-t-il rappelé. De Gerland au Camp Nou, le défenseur a vraiment fait du chemin et on saura sûrement rapidement s’il terminera, ou non, sa carrière au sein de l’effectif du club espagnol.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)