Gervinho mesure tout le chemin parcouru

Gervais Yao Kouassi, qui a hérité ensuite du surnom “Gervinho”, a profité d’une interview relayée dans le Telegraph afin de mesurer tout le chemin parcouru depuis qu’il a débuté sa carrière à l’ASEC Mimosas après avoir été formé au sein de l’Académie dirigée par Jean-Marc Guillou.

Gervinho

Une sacrée destinée. Comme il le dit lui-même, Gervinho était vraiment fait pour devenir footballeur professionnel. Pour lui, il était impensable de faire un autre métier que celui qu’il pratique avec succès. “J’ai toujours voulu faire ça”, a-t-il confié. En dépit du fait que sa famille souhaitait qu’il se consacre “avant tout aux études”, l’Ivoirien a toujours pensé à être un joueur de haut niveau. Ainsi lorsque l’éducateur Jean-Marc Guillou l’a repéré et sollicité afin qu’il intègre sa fameuse Académie basée en Côte d’Ivoire, Gervinho a dû convaincre ses proches que cette personne avait “foi en ses qualités de footballeur” et qu’il ferait tout afin de le guider au sommet. “C’est l’une des meilleures choses qui puisse arriver à un jeune ivoirien. Il y avait des milliers d’enfants qui voulaient rejoindre cette école. C’était donc une grande joie pour moi d’en faire partie”, a-t-il souligné.

Après avoir porté le maillot de l’ASEC Mimosas entre 1998 et 2005, le natif d’Anyama avait émis le souhait de passer à la vitesse supérieure en rejoignant le FC Toumodi qui évoluait en D2 ivoirienne. Deux ans plus tard, Gervinho débarquait en Europe avec une arrivée à Beveren en compagnie de certains de ses compatriotes (Barry Copa, Emmanuel Éboué, Romaric…) pour faciliter leur intégration. “De nombreux joueurs ont quitté le centre afin d’aller jouer en Belgique. On était content de quitter l’Afrique pour l’Europe car on avait conscience de la chance qu’on avait. Nous nous sommes retrouvés à plusieurs à Beveren et c’était plus facile. Nous avons pu apprendre les exigences du football européen.”

L’Angleterre est son nouveau jardin

Après avoir inscrit 14 buts en Jupiler League entre 2005 et 2007, Gervinho a choisi de traverser la frontière et de rejoindre Le Mans. Après une première saison d’adaptation légitime (2 réalisations en Ligue 1), le joueur africain a clairement pris une autre dimension lors de la saison 2008/2009 avec 7 buts à la clef en Championnat. Transféré à Lille, Gervinho ne s’est pas reposé sur ses lauriers et il a nettement contribué à la montée en puissance des Dogues qui ont remporté le doublé coupe-championnat la saison passée (36 buts toutes compétitions confondues entre 2009 et 2011).

Sans surprise, de nombreux clubs huppés se sont intéressés à lui. Finalement, Gervinho a choisi de prendre la direction d’Arsenal pendant le mois de juillet. Son transfert a rapporté environ 12 millions d’euros aux Dogues. En Angleterre, l’attaquant âgé de 24 ans commence à trouver ses marques (3 buts en 18 matches toutes compétitions confondues) même si bien évidemment le manager Arsène Wenger attend encore plus de lui. Ce nouveau challenge n’effraie pas Gervinho qui est prêt à mettre le feu aux poudres chez les Gunners.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement