Ciani cherche une issue de secours !

A 27 ans, Michaël Ciani se pose souvent des questions au sujet de son avenir. Depuis le début de la saison, le défenseur central est clairement en grande difficulté chez les Girondins de Bordeaux. Un départ lors du mercato hivernal pourrait lui permettre de relever la tête.

Michaël Ciani

Un rendement insuffisant. Au moment de son arrivée chez les Marine et Blanc, l’entraîneur Francis Gillot pensait sans doute qu’il pourrait progressivement regonfler le moral de ses troupes. Mais avec Michaël Ciani, l’ex-technicien du FC Sochaux-Montbéliard a clairement échoué… Le défenseur central est souvent perdu sur le terrain lors de ses apparitions (12 matches de Ligue 1 disputés en 2011/2012, 1 but). Ses hésitations et ses erreurs ont parfois coûté très cher à l’équipe aquitaine. Comme si cela ne suffisait pas, les résultats se sont nettement améliorés depuis qu’il… reste bien sagement sur le banc de touche !

Lors des trois derniers matches, les Marine et Blanc ont respectivement battu le Stade Malherbe de Caen (2-0), l’AS Nancy-Lorraine (2-0) et obtenu un résultat nul sur la pelouse de l’Olympique de Marseille (0-0). Afin de regagner un jour sa place de titulaire, l’ancien joueur du FC Lorient sait qu’il doit bosser dans l’ombre et saisir sa chance lorsqu’elle se présentera. “On a toujours envie d’être sur le terrain. Un gars, sur le banc, qui n’a pas envie de jouer, doit arrêter le football. J’ai souvent été titulaire à Bordeaux, j’ai encore envie de l’être. Là, je suis un peu dégoûté mais j’ai envie de montrer au coach que je suis encore là. Et ça passe par le travail”, a indiqué le colosse bordelais (1m89, 88kgs) selon le site du quotidien Sud-Ouest.

Un avenir qui s’inscrit en pointillés

Bien évidemment, Michaël Ciani pourrait réclamer un bon de sortie aux dirigeants du club au scapulaire si sa situation n’évolue pas avant le mois de janvier. “Aujourd’hui, je suis à Bordeaux et on verra la suite… Mais si mon temps de jeu est de moins en moins important, il est certain que la question se posera rapidement. Cela dépendra de ce que dira et voudra le coach”, a indiqué le footballeur français. Pour l’instant, il semblerait qu’aucun club français ou étranger ne soit intéressé par les services du défenseur central. Malgré cela, l’agent Pierre Frelot pense que son client pourrait s’épanouir en Premier League.

“L’Angleterre fait toujours partie de son plan de carrière. Avec son profil de joueur physique, athlétique, il a toutes les qualités pour y séduire des clubs”, a confié ce conseiller. Pour le moment, la valeur marchande de Michaël Ciani doit tourner autour de deux voire trois millions d’euros maximum. En tout cas, le président Jean-Louis Triaud n’exclue pas de vendre le natif de Paris afin de “gonfler” son enveloppe dédiée au recrutement hivernal. “Personne n’est indésirable aux Girondins et toutes les situations peuvent être étudiées. S’il veut tenter une autre expérience, pourquoi pas ?”, a-t-il laissé entendre. Et si c’était le bon moment pour Michaël Ciani de relever un nouveau défi loin du Haillan ?

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)