Exclu TM : 4 questions posées à… Jordi Alba

Valeur montante du football espagnol, le latéral du FC Valence Jordi Alba est l’une des révélations de la première partie de saison en Liga. Appelé en sélection pour la première fois en octobre dernier, le gaucher de 22 ans se livre à Topmercato sur ses objectifs pour la suite de la saison.

Jordi Alba

Comment vous sentez-vous après cette première partie de saison ?

Ça va, je me sens très bien. Mais je suis surtout heureux de mes prestations jusqu’à présent. J’ai beaucoup travaillé durant l’intersaison afin de réaliser la meilleure année possible. J’ai également réalisé l’un de mes objectifs de la saison il y a quelques semaines, à savoir être appelé en sélection nationale.

Pour votre premier match avec la Roja vous avez réalisé une superbe prestation couronnée d’une passe décisive…

Ce fut magnifique. Je ne pouvais pas rêver mieux pour ma première sélection : je joue l’intégralité de la rencontre et je délivre une passe décisive. C’est tellement fort de jouer avec autant de grands joueurs. C’est un moment qui restera gravé à jamais dans ma mémoire. Je travaille tous les jours pour pouvoir revenir en sélection et m’y installer définitivement.

Vous effectuez une saison solide au sein du FC Valence à tel point que l’on annonce un intérêt prononcé du FC Barcelone à votre égard. Qu’en est-il exactement ?

Je suis actuellement un joueur du FC Valence et je suis très heureux de l’être. Le projet du club est très ambitieux, et je me sens très bien dans cette ville. Je suis encore jeune et un club comme le FC Valence est parfait pour progresser. J’ai du temps de jeu et je m’éclate sur le terrain en ce moment. Je ne me projette pas sur l’avenir, je suis très bien ici.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite de la saison ?

Gagner des titres et effectuer la meilleure saison possible. Je veux également continuer à progresser et à me faire plaisir sur le terrain. Je n’oublie pas l’Euro de l’été prochain. Je vais tout donner pour essayer d’être du voyage en Ukraine et en Pologne.