OM – OL, les notes du match

L'Olympique de Marseille a dilapidé une avance de deux buts contre l'Olympique Lyonnais (2-2), ce dimanche, pour le dernier match de la 22e journée de L1. Les Phocéens peuvent remercier Steve Mandanda, auteur de plusieurs arrêts décisifs, surtout en fin de match.

Marseille :


Mandanda : 7 Il ne peut pas grand chose sur les deux buts, notamment le 2ème où Diawara le surprend totalement. Auteur de plusieurs sauvetages par la suite, avec notamment deux parades en fin de match devant Lisandro. Toujours aussi précieux.
Azpilicueta 5: N'a pas pesé sur le plan offensif, mais un match solide au niveau défensif.
Nkoulou : 6 Match après match, le Camerounais confirme son statut de patron de la défense marseillaise. Encore une prestation solide devant l'OL.
Diawara : 3 Un match à oublier. A peine rentré de la Coupe d'Afrique des Nations, le Sénégalais a souffert. En point d'orgue un but gag contre son camp. D. Deschamps a arrêter le massacre en le remplaçant par Fanni (69e), qui a souffert devant Lisandro notamment.
Morel : 5 Pas vraiment gêné sur le plan défensif, il s'est permis quelques bonnes montées. Sans beaucoup de réussite.
Kaboré : 5 Après une bonne entame, a baissé le pied au fur et à mesure de la rencontre. Sûrement les restes d'une Coupe d'Afrique des Nations éprouvante. Remplacé par Traoré (82e).
A. Diarra : 4 On a, malheureusement, retrouvé le Diarra du début de saison : sans aucun tranchant ni impact à la récupération. Une prestation décevante.
Cheyrou : 6 Plus créateur que ces dernières semaines avec le retour du 4-3-3, le gaucher a bien lancé les siens avec un but, du droit. Un bon match d'ensemble.
Amalfitano : 6 Il a confirmé ses bonnes sorties de ces dernières semaines. Une activité de tous les instants, et une jolie passe décisive pour Brandao.
Rémy : 4 La déception de la soirée. Exilé sur l'aile gauche face à son club formateur, il n'a pas du tout pesé dans les débats.
Brandao : 5 Aligné seul en pointe, il a certes inscrit un joli but. Mais a par la suite peu pesé. Un match mitigé.

Lyon :


Lloris : 6 Impuissant sur les deux buts. Des arrêts rassurants par la suite.
Réveillère : 5 Rémy ne lui a pas vraiment posé beaucoup de problèmes. Il ne s'est pourtant pas autorisé beaucoup de montées. Dommage.
B. Koné : 5 A la rue sur les deux buts. S'est rattrapé par la suite.
Umtiti : 4 Le jeune défenseur a vu le chemin qu'il lui reste à parcourir. Un match difficile pour lui.
Cissoko : 5Passeur décisif” sur le but contre son camp de Diawara pour l'une de ses seules montées intéressantes. A parfois souffert devant Amalfitano.
Gonalons : 5 Match difficile dans l'entrejeu pour le milieu, souvent dépassé.
Källström : 4 Un match décevant du Suédois, qui n'a récupéré quasiment aucun ballon.
Michel Bastos : 5 Le Brésilien n'a pas souvent fait la différence sur son côté. Aurait peut-être mérité d'être remplacé, mais Rémi Garde n'a pas vraiment fait tourner.
Briand : 5 Même constat que pour Michel Bastos. Une bonne occasion à son crédit.
Lisandro Lopez : 6 Une activité de tous les instants pour Licha, tour à tour harangueur, meneur de jeu, et premier attaquant de sa formation. Toujours aussi précieux.
Gomis : 6 Match intéressant dans un rôle de pivot. Son entente avec Lisandro est l'un des atouts de l'OL et cela s'est confirmé, avec un joli but à la clé pour le joueur Tricolore. Une bonne prestation une fois de plus. Remplacé par Grenier (69e), qui a apporté sa touche technique dans l'entrejeu.