Nilmar revient à la surface à Villarreal !

A la fin du mois de janvier, Nilmar semblait vraiment tout proche de rejoindre São Paulo. Mais finalement, l’attaquant ne devrait pas porter le maillot du club brésilien qui n’a pas réussi à s’entendre avec les dirigeants de Villarreal.

Nilmar

Une main tendue à Nilmar. Après une première partie de saison très inquiétante, les décideurs de Villarreal avaient décidé d’évincer l’entraîneur Juan Carlos Garrido. Plutôt que de faire appel à un technicien externe, ils avaient choisi de s’appuyer sur José Francisco Molina qui s’occupait alors de l’équipe réserve. Forcement, ce changement de coach a permis à certains joueurs de se relancer… et cela pourrait être le cas de Nilmar. Après six mois délicats au Madrigal, l’attaquant espérait clairement s’engager à São Paulo pendant le mois de janvier.

Mais finalement, les négociations n’ont pas porté leurs fruits avec ce club et donc le buteur brésilien fait toujours partie de l’effectif de Villarreal. Interrogé au sujet du joueur âgé de 27 ans, José Francisco Molina a souligné qu’il est prêt à s’appuyer sur l’ex-footballeur de l’Internacional Porto Alegre, des Corinthians ou encore de l’Olympique Lyonnais. “Au sujet de Nilmar, les tractations avec São Paulo sont terminées et nous comptons sur lui. On va essayer de l’aider afin qu’il redevienne le joueur qu’il était auparavant”, a-t-il lâché selon As.

Nilmar doit retrouver un second souffle

En clair, l’entraîneur de Villarreal espère que Nilmar va retrouver ses sensations des saisons précédentes (12 buts en 2009/2010 et 18 en 2010/2011) car lors de cet exercice, il a seulement inscrit 2 buts en 16 matches ce qui est bien évidemment insuffisant pour un élément de son calibre. A priori, les décideurs du sous-marin jaune devraient prochainement rencontrer le buteur auriverde et son agent afin de faire un point sur sa situation personnelle… et surtout tenter de savoir s’il a vraiment envie de continuer sa route en Liga.

“Je pense qu’il n’y aura pas de problèmes. C’est un grand joueur et je suis ravi de l’avoir”, a assuré José Francisco Molina. Une chose est sûre, le fait de requinquer Nilmar durant les semaines à venir serait assurément une bonne chose pour Villarreal qui se bat afin de ne pas descendre en Deuxième division espagnole (17e place occupée actuellement). Depuis le coup d’envoi de la saison, le club basé dans la province de Castellón a inscrit moins d’un but par match en moyenne (20 réalisations en 21 rencontres) ce qui est bien évidemment un élément très inquiétant…