Liverpool songe à se séparer de l’ingérable Suarez !

Une fois de plus, l’avant-centre uruguayen Luis Suarez s’est “distingué” samedi avec Liverpool face à Manchester United (2-1). En inscrivant un but, mais, surtout, en refusant de serrer la main de Patrice Evra. Malgré de plates excuses présentées le lendemain, le “Pistolero” a-t-il encore un avenir chez les Reds ?

Luis Suarez; Patrice Evra

Les c… ça ose tout, c’est à cela qu’on les reconnaît.” Cette célébrissime réplique signée Jacques Audiard sied à la perfection au comportement de Luis Suarez samedi dernier, face à Manchester United, lors de la 25e journée de la Premier League. Se sachant pertinemment épié pour cette rencontre symbolique, puisque lors du match aller a eu lieu “l’affaire” Patrice Evra – Suarez avait tenu des propos racistes à l’égard du Français -, le “Pistolero” n’a daigné dégainer sa main en début de rencontre quand celle d’Evra s’est présentée à lui. Très énervé durant toute la rencontre, l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam s’est distingué aussi bien par son talent footballistique que par des gestes qui n’ont rien à faire sur un terrain.

Buteur pour les Reds en toute fin de partie, Suarez a eu le “plaisir” de voir Patrice Evra célébrer la victoire des Red Devils sous ses yeux – célébration de bonne guerre mais pas bien intelligente. Soutenu à demi-mot par son manager Kenny Dalglish qui paraissait bien embarrassé en conférence de presse, l’Uruguayen a eu, par contre, droit aux foudres de Sir Alex Ferguson : “Suarez est une honte pour le club de Liverpool. Ce joueur ne devrait plus être autorisé à jouer pour Liverpool. (…) Je suis vraiment déçu par ce type. C’est terrible ce qu’il a fait. Je ne pouvais pas y croire.” Alors que les deux clubs avaient appelé à l’apaisement voici quelques jours pour que la rencontre se déroule sans incidence, l’avant-centre liverpuldien a bêtement remis de l’huile sur le feu.

Poussé vers la sortie par Liverpool ?

Invité à se repentir par la direction des Reds, Suarez a publié dimanche un communiqué dans lequel il affirme être “désolé d’avoir déçu Kenny Dalglish, le club et tout ce qu’il représente“, ajoutant : “J’ai fait une erreur et je le regrette. J’aurai dû serrer la main de Patrice Evra et je veux m’excuser. Je veux uniquement penser au football désormais et laisser tout cela derrière moi.” Pas sûr toutefois que le joueur de la Celeste puisse laisser une énième fois cet écart derrière lui. A en croire le Daily Mirror, Liverpool, passablement agacé par le comportement de son joueur, songerait à s’en séparer l’été prochain, un an et demi après son arrivée.

Tantôt Dr Jekyll, tantôt Mister Hyde, Luis Suarez a un comportement “indécent” à la hauteur de son talent : immense. Aussi bon soit-il, ses diverses incartades – sa main lors du quart de finale de la Coupe du monde ; sa morsure sur un joueur quand il était à l’Ajax – sont autant de passifs que Liverpool ne veut plus avoir sur sa conscience. Le Real Madrid, intéressé l’an passé, pourrait revenir à la charge même si son “casier” n’a rien à envier à celui de Pepe. D’autres clubs pourraient également se manifester. D’ici là, Luis Suarez a intérêt à se tenir à carreau et prouver que seul les c… ne changent pas…